Une fête annuelle des savoirs partagés

Savoirs en fête

Un festival des savoirs partagé

Contribution de Claire Heber-Suffrin

Parrainé par Edgar Morin et André de Peretti1

Initié par le Mouvement français des Réseaux d’échanges réciproques de savoirs® (FORESCO). Ces Réseaux organisent des fêtes des savoirs depuis qu’ils existent.

Depuis 2013, ils ont souhaité :

  • proposer une fête annuelle des savoirs partagés, qui serait, selon les choix des acteurs, organisée le même jour, pour donner une bonne visibilité aux valeurs dont elle est porteuse : 2ème semaine d’octobre ; ou reliée à des manifestations locales déjà organisées (fête des associations, de la science…) 

  • y associer le maximum d’adultes (ouvriers, commerçants, artistes, employés, scientifiques, enseignants), de jeunes et d’enfants ; et d’organisations : associations, institutions, entreprises

  • mutualiser toutes les formes de fêtes inventées.

Une société démocratique, qui se veut apprenante, juste et solidaire, doit mieux reconnaitre les savoirs de tout un chacun, son droit, sa capacité et une réelle possibilité d’apprendre. Et les célébrer comme faisant partie de son patrimoine culturel en construction.

En invitant tout un chacun à célébrer la multiplicité et les mille et une saveurs de tous les savoirs, à mêler ainsi joie et fierté d’apprendre, joie et fierté de transmettre, joie et envie de partager les savoirs, il s’agit :

  • d’affirmer que le partage réciproque de tous les savoirs est une chance pour chacun et pour la société et d’en faire une fête

  • de contribuer à promouvoir une société apprenante où chaque personne peut apprendre et transmettre et d’en faire une fête

  • d’enrichir ainsi du « Bien vivre ensemble » juste, solidaire et digne pour tous, pour être capable ensemble de le fêter

  • de signifier à tous les citoyens l’importance d’accroître leurs savoirs concernant l’écologie, le développement durable, la lutte contre les inégalités et l’exclusion, l’économie, la santé, l’éducation…

  • d’affirmer la fécondité joyeuse de la réciprocité en matière pédagogique, culturelle, et politique pour des changements sociaux améliorateurs.

De nombreuses personnes ont été invitées à faire offres et demandes de savoirs, ce qui a dynamisé des échanges réciproques multiples, sur une journée ou un week-end, dans les rues, les lieux publics, les mairies, les écoles, les bibliothèques, chez les commerçants, etc.

De nombreuses fêtes ont déjà été organisées

Nivernais-Morvan, Mulhouse, Agon-Coutainville, Évry, Orly/Vitry, Thonon, Chelles, Beauvais, Fécamp, Angers, Bar le Duc, Bourg les Valence, Pont-à-Mousson, Strasbourg, Arpajon, Murat, Riom, Saint-Flour, Vichy, Lisieux, Vineuil, Joué les Tours, Meaux, Nancy, Nantes, Thouaré, Saint-Sébastien S/Loire, Avignon, Etampes, Arcueil, Paris/banlieue Est…

Cela pourrait-il devenir :

« Une fête annuelle des savoirs partagés

portée par tout le pays »

En Savoir plus sur les RERS :

1 Et soutenu par le comité d’alliés du Mouvement français des Réseaux d’échanges réciproques de savoirs® : http://rers-asso.org/qui_allies.html

Proposez un article !

Vous avez à tout moment la possibilité de proposer un article, qu'il traite d'un sujet de fond en lien avec les communs ou qu'il donne à voir une action que vous avez menée dans le cadre du festival !